Réunion de lancement du projet «Soutien au cycle de vie des ontologies en réseau (NeOn)»

Du 20 au 22 mars 2006, la FAO coordonnera la réunion de lancement du projet NeON (Soutien au cycle de vie des ontologies en réseau) à laquelle sont invités tous les membres du Consortium. Ce projet est financé par la Commission européenne dans le cadre du « Sixième programme-cadre IST-2004-2.4. Systèmes de connaissances basés sur la sémantique et le contenu». Le projet NeOn vise à créer, pour la première fois au monde, une infrastructure ouverte axée sur le service ainsi que la méthodologie afférente afin de soutenir le cycle de vie du développement de cette nouvelle génération d’applications sémantiques. Son objectif général est de diffuser l’utilisation de la technologie la plus moderne dans le cadre de solutions intéressantes sur le plan économique. Ces applications s’appuieront sur un réseau d’ontologies contextualisées qui présentent une cohérence locale, et non obligatoirement mondiale. NeOn sera testé dans deux domaines dont le volume des données n’est plus gérable avec les technologies actuelles: les produits pharmaceutiques et l’agriculture/la pêche. Le volet 7 du projet, dirigé par la FAO, sera consacré à la création d’un système d’alerte, axé sur l’ontologie, relatif à l’épuisement des stocks halieutiques. Le Consortium de NeOn comprend des membres éminents des milieux de la recherche, de l’industrie et d’organisations internationales spécialisés dans le domaine des technologies de la connaissance: l’Université ouverte (Royaume-Uni), l’Université de Karlsruhe (Allemagne), l’Université polytechnique de Madrid (Espagne), Software AG (Allemagne), Intelligent Software Components, S.A (Espagne), l’Institut Josef Stefan (Slovénie), l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (France), l’Université de Sheffield (Royaume-Uni), l’Université de Koblenz-Landau (Allemagne), Le Conseil national de la recherche (CNR) (Italie), Ontoprise GmbH (Allemagne), l’Association espagnole de commerce électrique (Espagne), Atos Origin, s.a.e. (Espagne) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)(Italie).

 

Add comment

Log in or register to post comments