Bulletin no. 1, Mai 2011

Agricultural Information Management Standards (AIMS)
Bulletin
no. 1, Mai 2011

Si vous avez des problèmes pour lire ce mail alors s'il vous plaît cliquez ici

AIMS en Action

 

Monthly Spotlight

AgriDrupal. Atelier de formation pour ZAR4DIN

WebAgris. Résultats de l’enquête d’utilisation

AGRIS. Sortie de la version 2.1

Publications. Linked data pour combattre la faim dans le monde : expériences dans l’établissement de normes pour la gestion de l’information agricole

Plus d’informations à Communautés
 

Evenements à venir

Afrique du Sud. 4th African Conference for Digital Scholarship and Curation

Etats-Unis d’Amérique. International Linked Open Data in Libraries Archives and Museums Summit. LOD-LAM

Italie. Digital Preservation and JHOVE2

Etats-Unis d’Amérique. 2011 Semantic Technology Conference

En ligne. 1st Workshop on Semantic Web Technologies for Libraries and Readers

Etats-Unis d’Amérique. Sixth Annual International Conference on Open Repositories

Plus d’informations à Service des Evènements

 

AGROVOC publié sous forme de données ouvertes corrélées (Linked open data) et VocBench paraît

La FAO, en collaboration avec la communauté AGROVOC et son partenaires technique MIMOS Berhard, a pour la première fois publié son thésaurus agricole AGROVOC sous forme de Données Ouvertes Liées (LOD), libérant ainsi plus de 30 000 concepts connectés qui deviennent des termes sous forme métadonnées basés sur les normes.

AGROVOC couvre l’agriculture, la sylviculture, la pêche, la nutrition et les secteurs qui y sont liés. Le pouvoir d’AGROVOC comme donnée ouverte liée (LOD) n’est pas seulement son expression en 20 langues. AGROVOC LOD est aussi rapidement tourné vers d’autres vocabulaires liés. VocBench est l’outil de gestion et de rédaction de vocabulaire, multilingue, développé par la FAO en collaboration avec l’Université Kasetsart de Bangkok et l’ICRISAT à Hyderabad. Il est hébergé par MIMOS Berhad. VocBench est créé pour gérer les thésauri, les listes d’autorité, les schémas de classification et les glossaires.

Avec la sortie du VocBench, et la publication d’AGROVOC LOD, la FAO et son partenaire ont marqué un important tournant pour créer une infrastructure d’interopérabilité pour l’information agricole. En savoir plus sur les avantages d’AGROVOC LOD et VocBench avec l’équipe AGROVOC ici.

 
 

Actualités

Résultats de la consultation en ligne sur l’Atelier du CIARD pour le Partage de Données et de l’Information
La consultation en ligne a duré du 4 au 15 avril sur e-agriculture, avec pour titre “Construire le Cadre du CIARD pour le Partage de Données et de l’Information” en préparation de la Consultation d’Experts Internationaux sur le thème Construire le Cadre du CIARD pour le Partage de Données et de l’Information ( Building the CIARD Framework for Data and Information Sharing) à Pékin du 20 au 23 juin 2011

Construire le Cadre du CIARD pour le Partage de Données et de l’Information
L’Académie Chinoise des Sciences Agricoles (CAAS), en collaboration avec le Forum Mondial sur la Recherche Agricole (GFAR), accueille une consultation d’experts internationaux sur le thème de la construction du cadre du CIARD pour le partage de données et d’information. La consultation internationale est organisée par les partenaires du CIARD et se tiendra du 20 au 23 Juin à Pékin (Chine).

Le Registre des Vocabulaires de la Gestion de l’Information Agricole, Ensembles de Métadonnées et Outils. Le Registre VEST
Le registre VEST est un catalogue de vocabulaires contrôlés, ensembles de métadonnées et d’outils gérés par l’équipe d’AIMS. La portée du registre VEST est de fournir une chambre de compensation pour des outils, ensembles de métadonnées et vocabulaires utilisés dans le contexte de gestion de l’information concernant la nourriture, l’agriculture, le développement, la pêche, la sylviculture et les ressources naturelles.

Premier Atelier Conjoint de VOA3R et euroCRIS
Les communautés VOA3R et euroCRIS partagent la même opinion et compréhension pour améliorer les référentiels et services en ligne par des métadonnées harmonisées et par normalisation. Ce fut ainsi une étape naturelle et logique d’établir à long terme une coopération durable. L’atelier conjoint est une première étape vers la collaboration convenue et aura lieu à Bologne le 25 Mai 2011.

Plus d’informations à Of Interest

5 Questions en 5 minutes avec  Valeria Pesce

 

Qui sont les utilisateurs d’AIMS et que pensent-ils des normes de gestion de l’information agricole ? Dans cette section les utilisateurs d’AIMS provenant du monde entier répondent à 5 questions sur les avantages et l’usage du site internet d’AIMS.

Dites-nous quelque chose à votre sujet ... quelle est votre formation et quel est votre rôle dans l’organisation pour laquelle vous travaillez?
Je travaille pour le Forum Global de la Recherche Agricole (GFAR) comme spécialiste de la gestion de l’information. En ce qui concerne ma formation, après mon diplôme (qui n’a aucun rapport avec ce que je fais maintenant), j’ai reçu une instruction académique et un apprentissage professionnel de bibliothécaire et de programmeuse informatique, après lequel j’ai d’abord travaillé comme programmeuse puis comme spécialiste de la gestion de l’information. Au GFAR, je travaille sous le pilier de la « connaissance pour tous » me concentrant sur les questions relatives à l’échange d’information et la circulation d’information. Je gère actuellement le service CIARD RING.

Comment êtes-vous entrée en contact avec AIMS?
Au GFAR, j’ai travaillé largement sur les normes des métadonnées et les protocoles de gestion et d’échange d’information entre les systèmes, en collaboration stricte avec le groupe OECKS de la FAO. Mon premier contact avec ce groupe a en fait eu lieu quand le GFAR a décidé de mettre en place un document référentiel suivant les normes de la FAO et regardait le site internet d’AIMS pour obtenir toutes les informations techniques concernant les normes.

Quelle est votre opinion sur AIMS ?
Très positive, je l’utilise régulièrement, surtout maintenant qu’il y a une plateforme pour les communautés qui travaillent sur la gestion de l’information agricole.

Selon vous, quel est l’avantage le plus important qu’AIMS fournit à la communauté de la gestion de l’information agricole?
Le fait qu’AIMS soit l’unique point de référence et “autorité” pour les normes de gestion de l’information agricole. Par exemple, dans le service du RING nous avions besoin de dresser une liste de référence des ensembles de métadonnées et une de KOS, pour être utilisées comme critère d’indéxation pour les services enregistrés dans le système. Au lieu de créer de nouvelles listes, ou copier les listes d’AIMS, nous avons simplement considéré AIMS comme une autorité sur ce point et avons synchronisés les listes sur le RING avec les répertoires sur AIMS (maintenant le “Registre VEST”) à travers l’usage des flux RSS. Un bon exemple interopérabilité!

Comment pensez-vous que les normes de gestion de l information peuvent contribuer à la recherche agricole pour le développement?
La recherche et l’innovation agricoles requièrent un accès facile à des informations pertinentes et opportunes, de différents types, venant de différentes sources et intégrées de manière significative. L’agrégation et l’interaction en temps réel de l’information provenant de différentes sources sont rendues possible uniquement par l’usage de normes et liées aux technologies pour l’interopérabilité.


La portée de la Newsletter d’AIMS est d’attirer l’attention de la communauté AIMS les récentes informations, évènements et réalisations dans le domaine de la gestion de l’information agricole. Si vous avez une contribution, suggestion, ou besoin d’assistance avec la Newsletter, s’il vous plaît contactez-nous à [email protected]

Vous recevez ce message car vous êtes abonné à le Bulletin d’AIMS