Bulletin no. 3, Juillet 2011

Agricultural Information Management Standards (AIMS)
Bulletin
no. 3, Juillet 2011

Si vous avez des problèmes pour lire ce mail alors s'il vous plaît cliquez ici

AIMS en Action

 

Ce mois-ci

AGRIS. AGRIS 2.1.1

AMS. Les Ateliers sur les Services D’Ontologie Agricole sont maintenant en ligne

AGROVOC. À la Première Réunion du Groupe de Travail sur le Thesaurus Collaboratif

CIARD Ring. Atelier de Formation sur la CIARD et Renforcement de RAIS dans les pays du SAARC

VocBench. à Semtech 2011

Plus d’informations à Communautés
 

Evènements à venir

Grèce. HAICTA 2011

Afrique du Sud. ETD2011

Pays Bas. International UDC Seminar 2011

Kenya. 6th Annual IGF Meeting 2011

Australie. 6th International Conference on Digital Information Management

Pays Bas. DC 2011

Plus d’informations à Service des Evènements

 

Linked Open Data. Recommandations LODE pour les Données Bibliographiques

L’équipe d’AIMS a mis en place son objectif principal des 10 dernières années d’améliorer l’échange d’informations et l’interopérabilité dans le domaine du développent rural et agricole. Le butes basé sur l’experience d’AGRIS, que la FAO et ses pays membres ont commencé au milieu des années 1970. AGRIS était pensé comme un accès unique aux publications dans la recherche, innovation et extension agricoles. Au début des années 1980, un thésaurus spécial AGROVOC a été développé pour connecter les publication qui étaient sur des sujets identiques et similaires. Avec l’avancée d’internet et son développement rapide dans les années 1990, les partenaires d’AGRIS sont devenus capables leurs métadonnées eux- mêmes. L’équipe d’AIMS a développé le profil d’application AGRIS en temps opportun pour donner au réseau AGRIS la possibilité de partager des données sans être lié à aucune norme de donnée interne.

Avec le paradigme de Linked Open Data (LOD) et les technologies émergentes du 21ème siècle, il est devenu une stratégie générale de libérer les données de leurs silos qui sont encadrées par le schéma de base de données propriétaire. Les recommandations sur les Linked Open Data – Données Bibliographiques activées (LODE-BD) sont notre tentative pour donner des directives dans l’usage des vocabulaires pour la production de données bibliographiques (métadonnées sur des objets d’information ressemblant à des documents et au-delà). Notre est de produire des recommandations qui sont si flexibles que des partenaires, qui n’ont pas accès à une large gamme de vocabulaires contrôlés ou d’ensemble de données en Linked Open Data, puissent toujours décrire leur données d’une façon traitable par les machines et rejoindre ces partenaires qui ont accès à de larges gammes de vocabulaires et d’importantes capacités à fournir des métadonnées de qualité à l’univers de Linked Open Data.

Nous publions maintenant la version 1.1 des LODE-BD qui inclut des propriétés pour espaces de nom de dc, dcterms, bibo, agls, ags, eprint et macrel. Elle est basée sur le contexte de la communauté VOA3R. Toutefois, les LODE-BD visent à être utilisables au-delà de l’agriculture et VOA3R et incluent des propriétés plus largement adoptées par d’autres espaces de noms, après avoir fini une étude sur l’usage des propriétés des ensembles de données bibliographiques liées. La prochaine version LODE-BD 1.2 est en développement et sortira en Août 2011. En attendant, les commentaires et suggestions sont les bienvenus.

 
 

Actualités
 

Formation au Glossaire de la Biotechnologie VocBench
Un groupe d’environ une douzaine de participants représentants les 6 langues officielles de la FAO s’est formé pendant 2 jours au siège de la FAO à Rome. Le but ? Transformer le glossaire de la biotechnologie de la FAO en un concept multi-lingue, géré à l'aide VocBench, le système de révision et gestion basé sur le Web et distribué par la FAO.

AGROVOC lié à 10 nouveaux ensemble de données
Récemment, AGROVOC a été publié comme Linked Open Data (LOD) afin de connecter les différents systèmes des organisation de connaissance dans le domaine culturel. AGROVOC a été cartographié avec les 10 ressources de données suivantes : EUROVOC, NALT, GEMET, RAMEAU, LCSH STW, TheSoz, DBpedia, Ontologie Géopolitique et DDC. En conséquence, AGROVOC a maintenant 21 000 outlinks et 3 000 inlinks. Cela fait d’AGROVOC LOD la LOD la plus versatile au monde.

Résultats préliminaires de la Consultation Internationale d’Experts du CIARD de 2011
Ce document de travail présente les résultats préliminaires provenant d’une Consultation Electronique Internationale d’Experts sur le développement d’un cadre du CIARD pour les Données et le Partage d’Information tenu en ligne du 4 au 15 Avril 2011 par la Cohérence en Information pour la Recherche Agricole pour le Développement (CIARD). La consultation a mené au consensus selon lequel l’élément fondamental pour l’échange de données est de générer « des données ouvertes corrélées inter-opérables », rendant les données accessibles et permettant leur usage effectif. La collaboration et les partenariats mondiaux, à différents niveaux étaient aussi reconnus comme un élément clé pour permettre le partage et l’usage effectif des données.

Toutes les initiatives du LA sur une carte du monde
La carte du Libre Accès (LA), lancée le mois dernier à OAI7, affiche le lieu de tous les types d’informations liée au LA, y compris les politiques de financement , documents gouvernementaux, mandats universitaires et ainsi de suite. La plupart de cette information était dispersée par domaines, mais elle est maintenant assemblée en un seul lieu. La carte peut être utilisée pour les formations éducatives et le plaidoyer sur le LA et devrait être extrêmement précieuses pour informer différentes circonscriptions, y compris les décideurs politiques et législateurs, sur les progrès du LA. La carte peut aussi servir comme outil de réseau pour faciliter et catalyser les développements du LA à travers le monde. Un nouvel outil pour s’interconnecter à l’échelle mondiale.

Plus d’informations à Of Interest

5 Questions en 5 Minutes avec Diane Le Hénaff

 

Qui sont les utilisateurs d’AIMS et que pensent-ils des normes de gestion de l’information agricole ? Dans cette section les utilisateurs d’AIMS provenant du monde entier répondent à 5 questions sur les avantages et l’usage du site internet d’AIMS.

Dites-nous quelque chose à votre sujet ... quelle est votre formation et quel est votre rôle dans l’organisation pour laquelle vous travaillez?
J’ai une formation scientifique avec la valeur ajoutée d’un Master en Gestion de l’Information Scientifique. Les 7 dernières années, j’ai travaillé pour l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) sur différentes missions. L’INRA est l’institut français dans le domaine de l’agriculture, l’environnement et l’alimentation mais aussi le deuxième plus grand institut dans ces domaines au monde pour le nombre de ses publications. J’ai été engagée par l’INRA en 2004 pour mon expertise en systèmes d’information. Mais en 2006, j’ai rejoint la division d’information scientifique pour travailler sur les Archives Ouvertes de l’INRA : ProdInra.
Durant les deux dernières années, j’ai été responsable de la politique d’Accès Libre de l’INRA et des Archives Ouvertes. J’ai géré une équipe de 7 personnes et été impliquée dans 2 projets européens liés à l’information agricole. J’ai orienté mes missions vers des collaborations et des réseaux internationaux puisque la recherche et l’accès libre éliminent les frontières géographiques.

Comment êtes-vous entré en contact avec AIMS?
La FAO est un partenaire pertinent pour moi, j’ai découvert des intérêts similaires avec les gens de la FAO comme le partage d’information et les technologies d’information et de communication (ICTs). Ils m’ont fait connaître ce site internet. Comme j’étais intéressée par l’obtention d’informations sélectives sur les technologies, normes et outils, je suis devenue une lectrice régulière du portail d’AIMS.
Dés que le compte Twitter FAO_AIMS a été créé, je m’y suis abonnée. Il serait bien d’accéder aussi aux actualités d’AIMS par les flux RSS.

Quelle est votre opinion sur AIMS?
D’autant que je sache, il n’y a pas d’autre portail qui fournisse des informations sur les normes et outils dans le domaine de l’agriculture. Le contenu d’AIMS est fourni par l’équipe du Bureau des Connaissances, Echange, Recherche et Extension de la FAO. Cela représente pour moi un gage de qualité. J’aime lire les bulletins et les tweets pour recevoir les actualités. Plus de commentaires sur les projets et expériences de la part des partenaires impliqués dans cette communauté dans la partie publique du portail pourrait ajouter plus de valeur. Cela pourrait aussi souligner des idées, expériences et projets intéressants.

Selon vous, quel est l’avantage le plus important qu’AIMS fournit à la communauté de la gestion de l’information agricole?
AIMS offre un portail pour les spécialistes de l’information dans le domaine de l’agriculture pour être à jour sur les technologies, outils et normes. Il offre aussi une « salle de réunion virtuelle » pour cette communauté qui autorise des discussions sur différents sujets : Les normes des métadonnées, l’accès libre (qui sont mes favoris) …

Comment pensez-vous que les normes de gestion de l’information peuvent contribuer à la recherche agricole pour le développement?
Le mot clé est interopérabilité. L’utilisation de normes est le meilleur moyen pour maximiser l’interopérabilité entre les fournisseurs de donnée et les fournisseurs de service dans le domaine agricole.
AIMS promeut des normes et des données corrélées, je suis d’accord avec cette approche qui aide à construire une infrastructure virtuelle pour le partage de l’information de la recherche agricole. L’information fournie peut ensuite contribuer à augmenter la connaissance pour les pays du Sud. Il aide à mettre en évidence des expériences et méthodes au bénéfice de la sécurité alimentaire, l’agriculture durable, et le développement rural.
Notre communauté n’est pas seulement en train de « jouer » avec les normes, elle est vraiment la première étape pour construire et contribuer à une infrastructure globale pour le bénéfice final des utilisateurs.


La portée de la Newsletter d’AIMS est d’attirer l’attention de la communauté AIMS les récentes informations, évènements et réalisations dans le domaine de la gestion de l’information agricole. Si vous avez une contribution, suggestion, ou besoin d’assistance avec la Newsletter, s’il vous plaît contactez-nous à [email protected]

Vous recevez ce message car vous êtes abonné à le Bulletin d’AIMS